AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Saitô Gabriel - "Gaby ! Arrête de suivre les papillons que tu ne connais pas !"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Message : 8



MessageSujet: Saitô Gabriel - "Gaby ! Arrête de suivre les papillons que tu ne connais pas !" Sam 9 Juil - 19:58

Saitô Gabriel
age : 19 ans
lieu de naissance : Kyoto
nationalité : Americain/Japonais
orientation : Célib/bi
étude : Informatique et mathématique
groupe : Wasabi
année d'étude : 2ème de Bachelor
métier de tes rêves : concepteur de jeux vidéo pour Square Enix
particularité : Un tatouage sur l’intérieur de l’avant-bras, en dessous du pli du coude, représentant les reliques de la mort d’Harry Potter – véritable fée du logis– Entretien parfois des conversations très profondes avec Patouf, son iguane de compagnie – joue du violon et du saxophone
célébrité : Dylan o’brien
Caractère > « Gaby ? J’suis sorti au début avec lui parce que je voulais une petite chose mignonne à cajoler et protéger et comme Gabriel rentre dans cette catégorie, j’lui ai proposé de sortir avec moi. Deux ans de relation fusionnelle. J’ai été son premier dans tous les domaines, si vous voyez c’que je veux dire ! Il était du genre à se laisser mener même si son caractère parfois grincheux et têtu me donné envie de l’enfermer dans une boite pour l’envoyer dans un autre continent.»
Premier grand amour

« Il n’a pas grandi. Par moment, j’ai encore l’impression de voir ce petit garçon de huit ans courir partout à la recherche de papillons ou d’autres choses. Cependant, il est intelligent, peut-être un peu trop. Cette intelligence l’a souvent isolé des autres car il trouvait la plupart des conversations ennuyeuses et inutiles. Mon fils et parfois maladroit, se montrant un peu froid ou même hautain mais ce n’est pas un mauvais garçon, bien au contraire. »
Père de Gabriel.

« Au lycée, un prof a voulu nous mettre ensemble pour faire un exposé, c’était en biologie. Il n’avait pas envie de bosser avec moi et ne raté jamais une occasion de me le faire comprendre sans jamais le dire. Bien sûr, Gabriel gardé son éternel sourire innocent et utiliser la subtilité pour me traiter d’empoter de de débile sur pattes. Vous comprenez, je n’avais que 15 de moyenne en biologie, je n’étais pas digne de travailler avec lui. Humpf. »
Une camarade de classe.

« Nous avons choisi de rompre d’un commun accord lorsqu’il a déménagé avec ses parents pour venir vivre au Japon. On s’aimait, certes mais je savais que vivre loin gâcherait notre relation. Une relation à distance ne m’aurait pas dérangé mais, portant la culotte dans notre couple, je devais avant tout être sûr que Gabriel aurait pu tenir le coup et…………je savais qu’il n’aurait pas pu. Gaby a besoin d’une personne proche de lui, à ses côtés. Il a déjà du mal avec les relations, préférant ses machines et s’enfermer dans son labo pour construire des trucs, plutôt que de parler avec des gens, alors maintenant notre couple sans lui donner de l’affection H24, c’était carrément impossible. M’enfin, c’est quand même un fêtard qui a la descente facile donc je m’inquiète pas, il trouvera chaussure à son pied, que ce soit pour une nuit ou pour la vie. Je le lui souhaite en tout cas, c’est un type génial. »
Ex-petite amie

Histoire
Nouvelle Orléans : 8 ans
Dans les rues bondées de Nouvelle Orléans, un enfant souriait, les bras tendus vers le ciel comme pour atteindre l’objet de sa convoitise « Papillon ! Papillon ! ». Bleu et jaune était ses couleurs, es favorites du petit garçon et c’est dans l’espoir de l’attraper pour l’adopter qu’il avait lâché la main de son père afin de poursuivre son nouvel ami. Quelques passant se retournent afin d’observer ce gosse d’à peine huit ans sautiller et gazouiller, seul sans accompagnateur.

« Gabriel ! Revient ici ! », Cria une voix non loin derrière lui. La voix était grave, emplit d’inquiétude et attira l’œil accusateur de certains piétons, semblant désapprouver qu’un papa d’un aussi petit enfant puisse le perdre de vue. L’enfant entendu une vieille toute ridée, râler sur la désobéissance de cette nouvelle génération de malotru mais il n’était pas certain d’avoir tout compris.
« Gabriel !». Le gosse senti une pression sur son bras, la main ferme de son père, afin qu’il cesse de courir dans tous les sens.
-Gaby ! Quand je te dis te rester sage, il faut rester sage !
- Mais papa, le papillon ! »
Le père observa sa progéniture lui lancer de grands yeux larmoyants avant de soupirer et le prit dans ses bras.
« Fils, je t’ai déjà dit de ne pas suivre les papillons que tu ne connaissais pas ! »
L’enfant offrit à son paternel un sourire éclatant avant de gesticuler pour descendre au sol
« Oui papa ! »

La semaine suivante, le même scénario se répéta. L’enfant jouait, le père soupiré. Mr Saitô se promis de ne plus emmener son fils faire les courses.

Nouvelle Orléans : 16 ans
Il dansait, se frottant avec sensualité contre le corps de son partenaire et ami, les mains éparpillées entre la nuque et les fesses du jeune homme qui peinait à rester de glace.
« Gaby, tu es déchiré. J’t’avais dit de faire attention, bordel !
-J’suis paaaaaaaaaaaaaas bourrééééééééé !
-Si tu l’es ! Et tu ne sais pas boire en plus !
-Si je sais !
-Non. Et tu te taie ! T’as tellement bu que tu pourrais même pas me dire ton âge ou combien tu mesure. »
Gabriel sortait avec ce garçon depuis plus de cinq mois maintenant et présentement, il ne pensait à rien d’autre qu’aux bras qui l’enserraient pour l’empêcher de tomber par terre.
« -SI ! 22 centimètres en action ! »
Dire que Gabriel était chiant serait un doux euphémisme, et il l’était d’autant plus lorsqu’il avait bu. Chose qu’il ne faisait de plus en plus en soirée chez des amis, confiants entre les mains de son petit ami.
« Oui, et bien, on ne le saura pas ce soir !
-Pourquoi ? »
Gabriel entoura son ami de ses bras, imitant avec professionnalisme des sanglots avant d’être repoussé pour recevoir un present baveux.
« T’es sérieux ? Un bisou sur le front ? »

Pour le coup, il faisait la gueule et son air boudeur arracha un sourire à son premier amour.

Nouvelle Orléans : 19 ans
« Bonjour, madame, messieurs. Veuillez mettre vos bagages sur le tapis, je vous prie. J’aurais besoin de vos passeports également. ».
L’estomac noué, un voile de tristesse dans les yeux, Gabriel fit ce qu’on lui demandait non sans soupirer avant de sentir une pression réconfortante sur son épaule : celle de son père. Le jeune homme pince ses lèvres et serre les dents, agacé par sa sensibilité apparente. Il ne veut pas partir. Il ne veut pas partir au Japon, bien qu’il aime particulièrement ce pays qu’il a pu visiter brièvement au cours de ses dix dernières années. Un regard furtif vers sa mère qui l’observe avec bienveillance, déposant un baiser sur sa joue -comme pour se faire pardonner de cette décision- avant de lui demander d’aller s’assoir.

Hier encore, il s’envoyait en l’air avec sa petite amie pour la dernière fois avant qu’ils ne se séparent d’un commun accord. Une relation à distance ? Très peu pour lui. Trop tactile. Trop proche de ses partenaires. Trop sentimental. Trop enfantin et dépendant. Oui, hier encore il s’envoyait en l’air avec la belle Mélanie et sitôt le lendemain, il se retrouvait ici, dans cet aéroport, quittant avec regret la Nouvelle-Orléans, le berceau de son cœur, une ville qu’il a toujours aimé, tout particulièrement pour son jazz et toute cette histoire qui émane de ses entrailles.

Dix minutes s’écoulèrent, ou peut-être vingt ou encore, deux heures, toujours est-t-il que le moment d’embarquer ce fit plus rapide qu’il ne l’aurait pensé. Le jeune Saitô se mordit l’intérieur de la joue, écarquillant les yeux, lorsqu’il entra dans l’avion. C’est fou le monde qui part au Japon en ce beau mois de Juillet !

Dans un soupire qui trahissait sa frustration, il vint s’affaler sans une once de grâce, dans le fauteuil première classe de l’avion, faisant se retourner la tête d’un passager choqué par le manque de délicatesse du garçon. Gabriel n’aimait pas qu’on le juge de cette manière, encore moins quand c’était un vieux péteux qui s’y employé alors, c’est contrastant avec la maturité dû à son âge qu’il lui tira la langue avant de détourner son visage pour regarder sa mère. Cette dernière, habituée aux pitreries de son fils se contenta de secouer la tête en souriant.

Après un temps, l’avion démarre et roule, puis s’élance dans les airs avec fluidité. Ainsi là, dans le ciel, les yeux rivés sur le Mississipi, les routes, la ville et la vie qu’il quittait tout simplement, il put à loisir contempler les gens qui devenaient tous petits comme des fourmis, vus d’en haut.

"Je sens que ça va être très long"

Derrière l'écran
MadHatter, 23 ans. J’ai pris ma douche mensuelle hier au savon de Marseille. J’ai longtemps hésité entre le Dove et le Savon de Marseille mais finalement, le savon de marseille, c’est cool ! C’est doux, c’est moelleux. Personne ne m’a tenté en me parlant de ce forum (jor !) et les fondas sentent pas bons hihihi ! La vie est belle et j’aime les concombres. Poutou

Code:
[b]O'Brien Dylan[/b] ▶ @"Saitô Gabriel"


Dernière édition par Saitô Gabriel le Lun 18 Juil - 1:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Message : 58
Date de naissance : 17/02/1998
Age : 19



MessageSujet: Re: Saitô Gabriel - "Gaby ! Arrête de suivre les papillons que tu ne connais pas !" Sam 9 Juil - 20:32

Bienvenue parmi nous. Amuse toi bien.
Le savon de Marseille il n'y a que ça de vrai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Message : 131
Date de naissance : 21/04/1993
Age : 24



MessageSujet: Re: Saitô Gabriel - "Gaby ! Arrête de suivre les papillons que tu ne connais pas !" Sam 9 Juil - 20:46

Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice
Message : 297
Date de naissance : 02/02/1994
Age : 23



MessageSujet: Re: Saitô Gabriel - "Gaby ! Arrête de suivre les papillons que tu ne connais pas !" Sam 9 Juil - 21:01

Tu t'es décidée à venir ? :)

Bienvenue et fight pour la fin de ta fiche :D

Si tu as des questions ou problèmes tu sais qui venir voir ;)

_________________
Car le monde est tout petit. Devant le ciel on se dit. Que nous sommes des fourmis. Le monde est petit. It's small world after all. It's a small world after all. It's a small world after all. It's small, small world. ©️Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Message : 119
Date de naissance : 13/10/1983
Age : 34



MessageSujet: Re: Saitô Gabriel - "Gaby ! Arrête de suivre les papillons que tu ne connais pas !" Sam 9 Juil - 21:13

Bienvenue ! hi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice
Message : 195
Date de naissance : 24/03/1993
Age : 24



MessageSujet: Re: Saitô Gabriel - "Gaby ! Arrête de suivre les papillons que tu ne connais pas !" Dim 10 Juil - 12:59

La fille qui fait la surprise en venant et en plus elle dit qu'on pue ! Non mais oh ! C'est quoi ce langage ! XDDD
Bienvenue ! =P
Par contre, t'as pas le droit de venir me poser des questions à moi, je sens trop mauvais. XDD

_________________
All of us get lost in the darkness, dreamers learn to steer by the stars.
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Message : 231
Date de naissance : 24/10/1986
Age : 30



MessageSujet: Re: Saitô Gabriel - "Gaby ! Arrête de suivre les papillons que tu ne connais pas !" Dim 10 Juil - 18:16

Bienvenue parmi nous et amuse toi bien avec ce personnage I love you

*donne des cookies et un savon de Marseille pour la prochaine douche* Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Message : 109
Date de naissance : 14/06/1998
Age : 19



MessageSujet: Re: Saitô Gabriel - "Gaby ! Arrête de suivre les papillons que tu ne connais pas !" Dim 10 Juil - 19:25

Bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Message : 52
Date de naissance : 07/05/1997
Age : 20



MessageSujet: Re: Saitô Gabriel - "Gaby ! Arrête de suivre les papillons que tu ne connais pas !" Mer 13 Juil - 0:48

Welcome sur le forum, me tarde de lire ta fiche une fois terminée ^.^... Puis j'approuve, le savon de Marseille c'est mieux Laughing .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Message : 8



MessageSujet: Re: Saitô Gabriel - "Gaby ! Arrête de suivre les papillons que tu ne connais pas !" Lun 18 Juil - 1:37

Shun : Thank you ♥
Ravi de voir que le savon de Marseille plait à une autre personne que moi ! Coupain de savon **

Naoya : Merci (a)

Sayaka : Ouai, il était temps que je vienne depuis le temps que tu m'en parle de ce fow héhéhé

Ryusuke : Merci beau gosse **

Izumi : Okay, reçut 5 sur 5, si j'ai une question, je viendrais t'embêter alors -out-
Mais nan, tu pue plus maintenant, t'inquiète. ça c'est bien passé ta douche mensuelle ? XD

Anastasiya : Owhhhhhh merci du savon **
Merci jolie demoiselle huhuhuh

Risa : merci ♥

Kenai : huhuhu ouai, ça rend les fesses toutes douces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice
Message : 297
Date de naissance : 02/02/1994
Age : 23



MessageSujet: Re: Saitô Gabriel - "Gaby ! Arrête de suivre les papillons que tu ne connais pas !" Lun 18 Juil - 8:37

Ta fiche est ok, je te valide ce soir quand je rentre du boulot ;)

_________________
Car le monde est tout petit. Devant le ciel on se dit. Que nous sommes des fourmis. Le monde est petit. It's small world after all. It's a small world after all. It's a small world after all. It's small, small world. ©️Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice
Message : 297
Date de naissance : 02/02/1994
Age : 23



MessageSujet: Re: Saitô Gabriel - "Gaby ! Arrête de suivre les papillons que tu ne connais pas !" Lun 18 Juil - 19:20

Tu es validé !!
Bienvenue à toi !
Tu as maintenant la possibilité de poster dans le rpg du forum ! Si c'est pas trop génial !! Par contre, il y a quelques informations à remplir avant, désolé, un peu de paperasses. Premièrement, si tu es élève, viens recenser tes études et tu peux demander une chambre, ainsi tu as un endroit où dormir cette nuit. Si tu es professeur, tu peux également demander un logement à Tokyo et viens te recenser la matière que tu enseignes. Très bien, maintenant que c'est fait, tu peux te faire des amis ou ennemis à toi de voir. Pour garder contact avec eux, tu as un téléphone et surement un Instagram. Voilà, maintenant, tu peux t'amuser dans le flood, la partie graphique et dans le rpg !
On se retrouve sur le forum !!

_________________
Car le monde est tout petit. Devant le ciel on se dit. Que nous sommes des fourmis. Le monde est petit. It's small world after all. It's a small world after all. It's a small world after all. It's small, small world. ©️Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Saitô Gabriel - "Gaby ! Arrête de suivre les papillons que tu ne connais pas !"

Revenir en haut Aller en bas
 

Saitô Gabriel - "Gaby ! Arrête de suivre les papillons que tu ne connais pas !"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi la PNH arrête-t-elle des bouzins quand des bandits occupent la rue ?
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Suivre ses origines
» Arréter une diarrhée
» LES Voies DE LA RECONSTRUCTION PAR JEAN GABRIEL FORTUNÉ.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADE IN JAPAN | :: Premier pas :: Présentations et Scénarios :: Présentations terminées-